22/03/2018

La start-up auvergnate E AJEO s’apprête à commercialiser une application de santé innovante. Son but ? Accompagner à domicile les malades chroniques ou avancés en âge.

 Eviter les séjours prolongés à l’hôpital ou en maison de santé lorsqu’on souffre d’une maladie chronique : de nombreux patients en rêvent. Leur salut pourrait bien passer par les nouvelles technologies. La start-up E AJEO, basée dans le Cantal, propose depuis peu une solution 2.0 pour ces malades au long court. Jean NICOLAS, préparateur en pharmacie, Alexandre FROMENT, professeur en activité physique adaptée et Julie ALBARET, informaticienne, ont associé leurs compétences pour mettre au point une application santé qui pourrait sérieusement améliorer le quotidien de bien des malades.


Un programme sur mesure

'Nos premières rencontres remontent à 2015, se souvient Jean NICOLAS, 42 ans. Nous souhaitions créer une application pour permettre aux gens atteints de maladies chroniques comme les maladies cardio-vascilaires ou le diabète, de reconquérir et de préserver leur autonomie, grâce à un outil simple d’utilisation et adapté à leurs besoins. Les bénéfices sont multiples : maintien à domicile des patients avec le plus d’autonomie possible, développement de thérapeutiques non médicamenteuses et soutien aux malades vivant dans des zones enclavées.

Santé’Up a donc vu le jour courant 2017 et s’apprête à être commercialisé sur Androïd et IOS. L’application propose quatre modules ultra simples d’utilisation : activités physiques, activités cognitives, e-santé et communication. Chaque onglet permet entre autres de pratiquer des activités personnalisées en fonction de chaque patient, selon sa maladie, de façon individuelle ou collective. 'Les personnes rentrent leurs données de manière sécurisée. Elles suivent un programme sur mesure (sport, actions de prévention…). Elles peuvent aussi partager leurs expériences avec d’autres patients inscrits sur la plateforme. C’est une sorte de petit Facebook de santé !', détaille Jean NICOLAS.

« Tout est compliqué ! »

Pour en arriver là, E AJEO a bénéficié de l’accompagnement d’INNOVERGNE qui a déployé tout un panel d’aides et de conseils. 'C’est clair, sans eux, on n’aurait pas avancé aussi vite. Ils nous ont aidés tout au long de la création et du développement. Sans oublier l’aide juridique et financière, l’établissement du modèle économique, etc. Lorsqu’on se lance dans ce type d’aventure entrepreneuriale, tout semble compliqué !', reconnaissent les créateurs de l’application.

Le LAboratoire de Psychologie Sociale et COgnitive (LAPSCO) de Clermont-Ferrand a également apporté sa contribution sur l’élaboration des activités cognitives des patients.

Enfin, le projet séduit le corps médical. 'Nous avons travaillé notamment en collaboration avec le Centre de réadaptation et de convalescence de Durtol, souligne Jean NICOLAS. Nous espérons que les professionnels de santé deviendront aussi des prescripteurs de notre méthode ».

Les dispositifs INNOVERGNE qui ont accompagné l'essor de Santé Up

  • PTR - Bpifrance via le RDT Auvergne
  • FIAD - Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Accompagnement à la structuration du projet, mise en relation avec des partenaires techniques et financiers - Cellule d'Interface Technologique INNOVERGNE

Voir tous les dispositifs INNOVERGNE http://www.innovergne.fr/dispositifs-maison-innovergne


Contacter Santé Up : Jean NICOLAS - 06 15 03 33 08 - 15100 ROFFIAC - santeautonomie@orange.fr / www.santeup.fr

Fermer