19/07/2017

Pierre Gonon, fondateur de Thonic Innovation, met sur le marché une innovation qui pourrait bien révolutionner la vie de milliers de malades.

A première vue, son invention est toute simple. A première vue seulement… Après une carrière à l’international et six années passées à contribuer à la mise en place de projets visant à améliorer la prise en charge du lymphœdème dans le monde, Pierre Gonon, 54 ans, a fondé en juillet 2015, Thonic Innovation. Sa start-up, basée dans le village d’entreprises « 4puissance3 » à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire), propose une solution innovante pour des patients atteints de pathologie veino-lymphatique (lymphoedème, ulcères veineux…).  Elle pourrait bien changer leur quotidien.

Le lymphoedème, qui touche plusieurs centaines de milliers de personnes en France, se caractérise par « un gonflement » anormal (œdème), plus ou moins important, du bras ou de la jambe. Il résulte d’une accumulation de lymphe dans les tissus sous la peau. Cette  pathologie aussi connue sous le nom de « gros bras »  risque de se développer chez une femme sur cinq opérée d’un cancer du sein. On n’en guérit pas et elle nécessite des soins quotidiens assez lourds, comme le bandage de contention/compression. En effet, les malades doivent s’appliquer deux bandes d’une élasticité différente, superposées pour juguler les œdèmes. Un geste à la fois contraignant et délicat à réaliser, d’autant que certains malades doivent accomplir ce geste parfois plusieurs fois par jour.
 

« Une idée qui a tout changé »

« J’ai fait une bonne partie de ma carrière dans une grande entreprise, leader mondial du bas de compression. J’étais donc très sensibilisé à ces problématiques. Et puis, en 2013, alors que je m’étais mis à mon compte en tant que consultant sur des projets visant à améliorer la prise en charge du lymphoedème, j’ai eu une idée toute simple qui a tout changé », explique Pierre Gonon. Ce dernier a en effet imaginé insérer la bande élastique dans la bande inélastique et de les solidariser avec des coutures pour ne faire qu’un bandage. « Beaucoup plus facile à utiliser, le bandage Thonicest économiquement et écologiquement responsable, a un impact positif sur l'organisation des soins et sur les dépenses de santé », analyse son inventeur.

Une fois le brevet déposé en 2013, Pierre Gonon crée Thonic Innovation. « Je me suis rapproché de la Région et de son incubateur BUSI qui ont tout de suite cru en mon idée. Cela m’a permis de peaufiner les aspects techniques et organisationnels de mon projet. BUSI m’a beaucoup aidé pour m’orienter dans la jungle des différentes aides auxquelles on peut prétendre. La Région m’a expliqué comment faire pour monter un dossier ».


Développement international

L’enjeu est de taille car deux à trois millions de personnes sont concernées par le lymphoedème et les ulcères veineux en France où le marché des bandages de contention/compression pèse 50 à 60 millions d’euros. La véritable activité commerciale a donc débuté dès 2016. « Mon objectif est de capter, à terme, au moins 20 à 30% de parts de marché », lance le fondateur de Thonic Innovation, qui a également commencé à développer son activité à l’international, notamment au Japon. D’autres contacts sont avancés avec la Suisse, le Royaume-Uni, les Pays-Bas ou encore l’Allemagne. En France, des discussions sont en cours avec de grands groupes pour la distribution. Un commercial a intégré l’équipe en mars. Et des investisseurs privés sont d’ores et déjà entrés au capital de l’entreprise à hauteur de 30%.


Récompensé pour son parcours exemplaire

En juin 2017, Thonic Innovation est récompensé lors des "Coups de coeur INNOVERGNE" en Haute-Loire. Une récompense pour un parcours exemplaire mené avec un pragmatisme sans faille et qui a permis à Pierre GONON de construire un projet sur la durée, en faisant intervenir le bon accompagnement au bon moment.

Enfin, Thonic Innovation ne devrait pas en rester là. « Trois autres gros projets sont en cours de développement », confie Pierre Gonon. Une bonne nouvelle, d’autant que le bandage Thonic est fabriqué en Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Un projet soutenu par les partenaires INNOVERGNE

  • AT2I + prêt d'honneur - CCI Innovation Puy-de-Dôme
  • Accompagnement ante-création - incubateur BUSI
  • Pré-diagnostic PI - INPI
  • FIAD - Conseil régional d'Auvergne

Voir les dispositifs INNOVERGNE http://www.innovergne.fr/dispositifs-maison-innovergne

Les contacter : 
Thonic Innovation SAS, Bât. 4puissance3, ZA Chavanon 2, 43120 Monistrol sur Loire, France
Pierre GONON - 06 32 82 07 67 - pierre.gonon@thonic.care - www.thonic.care

Fermer