12/01/2016


L’entreprise clermontoise COFFRABAT, créée en 1993, est spécialisée dans la réalisation de coffrages pour le bâtiment et le génie civil. Elle commercialise un large éventail de produits tels que des mannequins (réservations portes ou fenêtres), des coffrages trappons, pour poteaux, ou des moules à usage répétitif...  La société conseille et propose à ses clients des solutions de coffrage spécifiquement adaptées à leurs contraintes.

Didier GROSLIER, dirigeant de COFFRABAT est issu d'une formation technique de conducteur de travaux. Il travaille pour de grands groupes du BTP puis décide un jour de tenter l'aventure de chef d'entreprise. Il débute alors son activité en fabricant des coffrages à base de bois, puis décide d’enrichir sa gamme en développant des coffrages en polystyrène expansé.

Pour faire face à une concurrence exacerbée et devant l’évolution des normes du secteur du bâtiment, l’entreprise a envisagé l’utilisation de nouveaux matériaux pour répondre aux demandes pointues des clients et de l’environnement professionnel.

La société met désormais au point des coffrages innovants à base de panneaux sandwichs nids d’abeille en polypropylène. Ce matériau est une véritable innovation. Très léger, potentiellement recyclable, il offre une forte résistance mécanique et surtout permet un gain de temps considérable dans la construction d'un nouveau bâtiment (la mobilisation d'une grue n'est plus nécessaire à la pose des coffrages). Son faible poids et sa composition permettent de réduire la pénibilité des opérateurs.

Pour réaliser son projet, Didier GROSLIER s’est d’abord adressé à la CCI Auvergne qui a réalisé pour son compte un EDL (Etats des Lieux Technologique) puis l'a orienté vers la CIT (Cellule d’Interface Technologique), service mutualisé de la Maison Innovergne, qui l’a accompagné sur les aspects techniques en le mettant par exemple en relation avec un fabricant de panneaux composites thermoplastiques à base de polypropylène.

Par la suite, le RDT Auvergne (Réseau de Développement Technologique) a accordé à l’entreprise une aide financière Prestation Technologique Réseau pour valider le potentiel du matériau retenu en fabricant quelques prototypes. Les premiers essais se sont avérés très convaincants et le projet s’est donc poursuivi. Le développement de ces nouveaux coffrages a entrainé le dépôt d’une enveloppe Soleau et d’un brevet suite à l’intervention de la CCIA. Pour le chef d’entreprise le soutien des partenaires de la Maison INNOVERGNE a été un véritable gain de temps à travers les mises en relation avec les bons partenaires et l’aide à la structuration du projet et au montage de dossier de financement : « Le lancement du projet aurait été beaucoup plus long et difficile à concrétiser sans l’appui technique et financier de la Maison INNOVERGNE » indique le président de COFFRABAT.

Didier GROSLIER n’a jamais regretté sa décision de quitter les grands groupes de BTP, malgré les incertitudes, pour tenter l’aventure de la création d’entreprise. Après 22 ans d’existence, COFFRABAT a pour objectif aujourd’hui d’imposer ce produit  plus léger, plus propre sur le marché national et, qui sait, par la suite à l’international.


FICHE TECHNIQUE
Dirigeant : Didier GROSLIER
Raison Sociale : COFFRABAT
Code postal – Ville : 63100 - Clermont-Ferrand
Année de création : 1993
Activité : activité de la fabrication de charpentes et d'autres menuiseries
Contact : 04.73.77.60.00 / info@coffrabat.com / www.coffrabat.com

Fermer