Ce forum, organisé par la Maison INNOVERGNE, a attiré 80 entreprises venues s’informer sur les opportunités liées à la prise en compte de l’éco-innovation comme facteur de compétitivité.

Intégrer l’environnement dès la conception de ses produits peut s’avérer une stratégie payante, que ce soit pour l’image de marque de l'entreprise : 92% d’entre elles voient leur image améliorée, ou dans l’implication et le recrutement des salariés, comme l’a indiqué Fantin Moreau de Mobil Wood (spécialiste de l'agencement de magasins à partir de bois massif) lors de la conférence donnée sur le thème « quand l’environnement permet d’innover ».  Pour ce jeune cadre de l’entreprise « le développement durable est au coeur de la démarche de l’entreprise et fait la fierté de nos équipes ».


Et en Auvergne...
Plus de 400 entreprises ont été sensibilisées ou sont accompagnées dans le développement de produits qui permettent à la fois d’optimiser leurs potentiels de croissance mais également de faire face aux défis communs que sont le changement climatique, la raréfaction des ressources et l’appauvrissement de la biodiversité.


Trophées Eco-Innovons 2017

A l’occasion de l’édition 2017, 3 entreprises et un laboratoire de recherche public locaux se sont vus remettre les trophées « Eco-Innovons 2017 » pour leur exemplarité dans l’appropriation de la démarche d’éco-innovation. Trois catégories étaient mises à l'honneur :

Trophées Produit/service éco-innovant remis à :

Diafana - jeune start-up clermontoise spécialisée dans le développement d'équipements pour le sport. Ses clients sont des footballeurs professionnels, l’équipe de France, les clubs de ligue 1 et de ligue 2.
Diafana est lauréat du trophée « Eco-produit » pour son chariot « éco-conçu » de transport de matériel pour le sport le Moover. Pour Mickael Reinhart, dirigeant « l’écoconception a été une démarche qui nous a semblé naturelle au vu de notre secteur [sport-nature-environnement] malgré le démarrage de notre start-up ». [Le Moover en vidéo]

Wichard - Entreprise thiernoise de près d’un siècle, leader sur l’accastillage et les produits forgés pour le nautisme. Leurs clients sont les plaisanciers mais aussi les professionnels de la voile et du nautisme. Wichard est lauréat du trophée « Eco-produit » pour son couteau à manche biosourcé, l'Aquaterra. Aujourd’hui cette démarche s’avère payante pour Erwan Godard, son dirigeant, « ce couteau biosourcé a eu un bon accueil du marché nautisme et nous devons même faire face à des demandes de nouveaux clients comme l’outdoor… ». [L'Aquaterra en vidéo]

Trophée Ecotechnologie innovante remis à :

MS - Entreprise familiale de 40 ans, basée à Veyre-Monton. Elle est spécialisée dans la valorisation des sables mais également des traitements des eaux chargées en chrome VI. Ses clients sont les entreprises de construction. MS est lauréat du trophée « Eco-technologie » pour son système de décontamination du Chrome VI dans l’eau. Le dirigeant, Alexandre Guillaume est très engagé dans la démarche « l’eau n’est pas nécessaire à la vie mais l’eau est la vie ; n’est-il pas motivant de se lever le matin en se disant que notre travail va améliorer la planète ? ». [MS en vidéo]

Trophée Transfert/valorisation remis à :

Institut Pascal Axe GEPEB de Clermont-Fd - Laboratoire de recherche public travaillant sur la valorisation de polymères tels que les polysaccharides et les protéines. L’Institut Pascal est lauréat du trophée « Valorisation/transfert» pour sa colle 100 % naturelle issue de carcasses de crevettes. Développée pour le marché de la construction, elle se destine désormais à tous les secteurs industriels. [Le procédé en vidéo]

Cet évènement a été possible grâce au partenariat INNOVERGNE - ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) avec la collaboration des Chambres de Commerce, la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat, le Cluster E2IA, Macéo et le Pôle Ecoconception.

Retour sur le 1er FORUM INNOVERGNE ECO-INNOVONS 2013
Photos : Aristys-Web

Fermer